RDC – Parc Agro Industriel – Bukanga-Lonzo

Parc Agro-Industriel - PAI

www.parcagro.com - Société d'Exploitation du Parc agro-industriel de Bukanga Lonzo - Partenariat Public Privé

District du Kwango - Province du Bandundu, à 260 km de Kinshasa - Brochure de présentation de Bukanga Lonzo PDF

ABP - Agricultural Business Parks : Bukanga Lonzo Agriculture Business Park - The Pilot Project

N.B. Tous les articles sur les activités du Premier ministre Matata Ponyo ont été supprimés du site web www.primature.cd, lors du changement de gouvernement ! Les références de la source sont conservées pour info.


Avertissement

L’idée d’atteindre la souveraineté alimentaire grâce à l’agro-industrie est un leurre et une arnaque suffisamment exposés dans les deux dossiers

Lire aussi La République démocratique du Congo (RDC) doit renoncer aux parcs agro-industriels, une étude réalisée par Oakland Institute qui dénonce l’arnaque des PAI

L’entreprise agro-industrielle décrite ci-après, malgré des annonces brillantes comme dans l'introduction ci-dessus, ne résout en rien bien au contraire, les questions :

  • Du droit à l’alimentation de qualité nutritive saine : exempte de tous produits chimiques, valorisant les produits locaux et les semences locales – non OGM, non hybrides et non biofortifiées
  • De l’élevage respectueux des animaux
  • De la préservation de l’environnement par une culture préservant le sol, l'eau, la diversité biologique avec des techniques type agroforesterie, de gestion des haies, des forêts, des résidus organiques, des rivières, etc.
  • De l’impact sur le changement climatique
  • De l’accès aux terres et le droit au travail équitable pour les petits agriculteurs
  • Globalement, de la santé des consommateurs et des producteurs (plus de 70% de la population tout de même !)
  • De la fuite des capitaux (les investissements et intrants viennent de l’étranger, les bénéfices sont transférés en dehors du pays, la production soumise à la spéculation exportée au plus offrant, etc.)

L’arrêt des activités en 2018 du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo était pressenti dès sa création parce que reposant sur une arnaque menée par différentes mafias institutionnelles nationales et internationales du capitalisme casino enraciné dans la corruption des personnes et des valeurs.

Cette situation illustre à quel point l’option «Industrialisation de l’agriculture» est un leurre pour résoudre la question du droit à l’alimentation alliant respect des personnes, travail décent des producteurs, conservation de l’environnement et la production d’aliments sains à des prix abordables pour tous, dans un modèle de développement basé sur la solidarité et non, sur l’économie casino (la spéculation alimentaire, le profit financier avant les gens) dont l’agro-business est l’un des principaux piliers.

Lire la suite sur Bukanga-Lonzo, la faillite d'un système ?


Bukanga-Lonzo dans le Bandundu à 260 kilomètres (235, 240 selon les sources !) et à 3 heures de route de Kinshasa, entre les rivières Kwango et Lonzo

Le parc en bref

Une chaîne complète de production qui va de la terre à l'assiette du consommateur

Superficie : 80.000 hectares ou 800 km² (75.000 ha selon les sources), dont 10.000 ha de légumes.

Pour donner une idée de grandeur : Berlin capitale de la République fédérale d'Allemagne a une superficie de 891 km², soit 8 fois Paris ou l'équivalent de New York, Berlin s'étire sur 38 km du nord au sud et sur 45 km d'est en ouest - 3,4 millions d'habitants.

PAI : 1er parc agro-industriel de la RDC, projet pilote, sur les 20 prévus

Statut : Partenariat Public Privé 

Ministères concernés : Agriculture et Développement rural, Affaires foncières, Portefeuille, Industrie et Finances

Budget public : 83 millions de dollars (53 millions de dollars pour la mise en production du site, 30 millions de dollars pour la production et la distribution d’électricité sur le site).

Les entreprises du parc agro industriel fournissent les services, les équipements, les intrants agricoles et l’appui institutionnel.

Image

Gestionnaire : Chaque PAI est conçu comme une entreprise commerciale avec une personnalité juridique propre. Les investissements du secteur privé seront visibles dans la production, la transformation, le stockage et la distribution des produits alimentaires y compris les services connexes, à condition que le site soit aménagé par le Gouvernement qui en est le propriétaire. Cette structure permet à la fois de respecter les prescriptions de l’article 16 de la loi agricole et de favoriser les investissements privés sans les contraindre dans une participation minoritaire à côté du Gouvernement. www.primature.cd - La transformation de l'agriculture congolaise passe par le développement des parcs agro industriels

23 mars 2015 – 3 sociétés publiques :

  1. Société du Parc Agro-industriel de Bukanga Lonzo : Gestion et aménagement du site / Régulation des activités et de la planification de toutes les activités qui vont s’y dérouler. parcagro.com
  2. Société d’Exploitation Agro-industriel de Bukanga Lonzo : Exploitation / Production et aménagement des autres investissements qui parviendront sur le site. SEPAGRI sa
  3. Marché international de Kinshasa : Distribution, commercialisation des produits agricoles, végétaux, des semences ainsi que la pisciculture. kinfrais

Trois types d’actionnaires vont devoir constituer ces sociétés à savoir l’Etat congolais, les partenaires Sud-africains d’Africom Commodities (dans le cadre d’un contrat de gestion, en partenariat avec les coopératives constituées avec les communautés villageoises) et le secteur privé congolais.

Lancement le 15 juillet 2014 – Première récolte 5 mars 2015 – 5.000 ha de maïs

Production

Image

Culture principale : maïs, haricot vert, soja – Légumes : oignons, piment, carotte, etc.

Elevage : bovins, porcins, volailles (Entre 45.000 et 50.000 poulets seront transférés quotidiennement depuis les enclos vers l’abattoir sur place pour le traitement et l’emballage), poissons

Maïs – Mars 2015 – 5.000 ha – Le rendement varie selon les sources : = 20.000 tonnes pour un rendement de 4 tonnes/ha Le Congolais. Selon Le potentiel on line / 10.000 tonnes pour un rendement de 2 tonnes/ha 

Investissements

  • Silos à grain, ferme avicole, abattoir, entrepôts frigorifiques, secteur emballage, logistique (50 camions frigorifiques de 10 tonnes à destination du Marché de Produits Frais de Kinshasa et d’autres destinations), système d'irrigation (à partir de la rivière vers le système d’irrigation à pilot central. Les stations de pompage emmèneront l’eau à 3,2 km vers deux grandes lignes de barrages qui alimenteront les pivots centraux.), etc.…
  • Piste d’aviation afin de permettre d’écouler les produits vers les villes… Ndlr Kinshasa citée comme étant la principale bénéficiaire du projet, mégapole de + 10 millions d'habitants (La primature parle de + 12 millions mais il n’y a eu aucun recensement depuis 1984 !) est à 260 km : cherchez l'erreur d'un point de vue économique, écologique et développement local !
  • Fourniture d’électricité
  • Un système interne de purification d’eau
  • 200 km de routes et une piste d’aviation sont déjà aménagés à l’intérieur du parc
  • Plus de 250 tracteurs
  • Une usine de bois opérationnel
  • Une usine de caillasse - www.primature.cd 150305 - Le sol de Bukanga Lonzo livre ses premiers secrets
Image Image

Investissements d’accompagnement : centres de formation agricole, centre médical, écoles, logements, infrastructures communautaires : église (!), bibliothèque, terrain de football, etc.

Emploi : estimation : 5.000 emplois directs et entre 12.000 et 15.000 emplois indirects

Indemnités des petites fermes expropriées. 15 juillet 2014. … Le ministre délégué aux Finances, Patrick Kitebi – Rapport de mission : « l’exécution du chronogramme de diverses tâches préparatoires est observé, notamment en ce qui concerne la construction de la piste de l’aérodrome, les travaux de construction de la ligne électrique devant alimenter le parc, l’indemnisation de petites fermes expropriées » Primature.cd Communiqué de presse 07 juillet 2014 

Septembre 2015. Les villages à l’intérieur du parc ne seront pas déplacés. Les paysans seront soutenus dans le développement de la filière manioc par le PAI Bukanga Lonzo SARL : boutures améliorées, intrants, matériels, conseils et achat de la production. Télé50

Développement annexe : 500 ménages appuyés dans les activités agricoles grâce à deux projets: le programme des villages agricoles et le réseau africain de forêt moderne, une coopérative des femmes de Bukanga-Lonzo Le Soft international

Approche écologique, forestière / permaculture / agriculture familiale : NON « … Et pour cause : ici, la production est presque entièrement mécanisée. Les semeuses, d’énormes engins qui peuvent charger jusqu’à 6 tonnes d’engrais, sont guidées par satellites et reliées, via les réseaux téléphoniques, à un serveur informatique. » … « Il a d’ailleurs fallu tout importer. Les machines, bien sûr : des tracteurs, des moissonneuses et même un avion (également guidé par GPS), qui survole les champs à basse altitude en épandant des insecticides avant de se poser sur une piste d’atterrissage de 2,5 km construite pour les besoins de la ferme. Mais aussi des engrais et semences, stockés sous un hangar géant. » parcagro.com

Production 1ère phase 2014 – 2015

La première phase du Parc d’Activité Agricole est centrée sur la production de cultures de base (maïs). La production de maïs est unique en ce qu’elle constitue une base de nourriture pour non seulement les humains, mais aussi les animaux. La production de maïs en phase une formera, par conséquent, la base d’une production future d’aliments pour animaux. Gardant à l’esprit que l’axe principal est de créer non seulement un marché agricole et de cultures, mais également une chaîne de production durable, c’est-à-dire de la plantation du matériel de base (matériel brut sous forme de maïs) directement au produit final étant un morceau de viande sous forme de poulet sur la table des consommateursparcagro.com

Les parties  prenantes concernées

Africom Commodities RDC SARL et ses filiales, c’est « une chaîne de valeurs » de production qui va de la terre a l’assiette du consommateur et d’investissements/gestion/production;

AC RDC détient à 15 % la SARL Parc agro industriel de Bukanga Lonzo, le Marché international de Kinshasa SARL à 50%;

La Société d’Exploitation des Parcs Agro industriel SARL et Jivento SARL (Logistique et infrastructure dont l’électricité) alors que Africom Commodities ZA détient 100% de Triomf Fertilizer (engrais), les constructions avec Desticlox (Pty) Ltd – 100% – Bâtiment Travaux Public et génie civil, Michigan Equipment Ltd, etc…


Image
Image

Africom Commodities, société holding sud-africaine. Crée en 2011 avec son siège à Potchefstroom dans la province du Nord-Ouest (North West) en Afrique du Sud. Cette holding multi-entité a été créée par trois membres fondateurs qui sont jusqu’à ce jour les principaux actionnaires de cette société privée.

Image

Triomf DRC, Boma – Bas-Congo. Coentreprise, créée en 2013 par la société sud-africaine Triomf Fertilizer (70 % des parts) et l’État (30 %). Usine de production d’engrais & vente des produits Triomf, exploitation du gisement de phosphate. Investissement : 39 millions de dollars (plus de 28 millions d’euros). Jeune Afrique

Image

Marché international de Kinshasa (Investissement de 95 millions de dollars sur fond propre RDC) dans le site de la Zone économique spéciale (ZES) dans la commune de Maluku sur un espace de 7 hectares au sein des 15 hectares lui alloués. 

Image

Distribution locale à Kinshasa : les Mini Marché

Gestion mixte Africom Commodities et Etat. Une extension de ce marché quotidien des ventes aux enchères sera le E-commerce en ligne (sur le web), branche du marché des produits frais, vendant principalement des produits provenant des fermes Parc agro aux acheteurs mondiaux.

Africom Commodities « A part l’infrastructure, le Marché International de Kinshasa a le pouvoir d’aider les plus ou moins six millions petits agriculteurs en les aidant à accéder à des marchés existants et nouveaux. Le rôle du marché des produits frais est de fournir les installations nécessaires et évidentes pour compenser et couvrir l’écart grandissant sur le marché. La fourniture d’un Marché des Produits Frais permet des opportunités commerciales égales aux producteurs commercialisés à grande échelle et aux petits agriculteurs produisant des petites quantités des produits. Auparavant, ces agriculteurs auraient connu des obstacles en entrant dans le monde du marché, impossible à conquérir en raison du fait que les grands acheteurs corporatifs et les agents de commercialisation ne sont pas intéressés par l’achat des produits frais en petites, fluctuantes quantités et / ou de qualité qui varie. » Une extension de ce marché volatile actif et quotidien sera une branche du marché des produits frais de commerce électronique basé sur le Web, vendant principalement les produits provenant des fermes du Parc Agro Industriel aux acheteurs mondiaux.

Image

Partenaires financiers

Banque Mondiale - Dans le cadre du plan d’aide de 1,250 milliards de dollars pour la région des Grands Lacs, la Banque mondiale s’est engagée à accorder un financement de plus de 100 millions pour le secteur agricole des pays de la région dont la RDC. Elle participe déjà à hauteur de 110 Millions de dollars au Projet de développement des pôles de croissance à l’Ouest initié par le gouvernement de Matata Ponyo Mapon. www.primature.cd - Dossier presse Business meeting 2013

« La mission de la Banque mondiale a également indiqué que cette institution est en train de voir la possibilité de financement d’un autre parc agro-industriel. Et d’ajouter que : « Les priorités du Gouvernement sont clairs et précis. Nous sommes en RDC pour apporter notre soutien au Chef de l’Etat, au Premier ministre et au ministre pour le développement de ce secteur très important. » Nous allons visiter le parc agro-industriel de Bukanga Lonzo ». Le portefeuille de la Banque mondiale est évalué autour de 100 millions de dollars pour le secteur agricole en République démocratique du Congo. Media Congo – 150108 BM

>10 mars 2015. La banque mondiale mise sur le PARRSA (Projet d’Appui à la Réhabilitation et à la Relance du Secteur Agricole) pour renforcer le projet Bukanga Lonzo – Parc agro-industriel.  7sur7.cd  Une partie du budget PARRSA (combien des $120.000.000 ?) sera utilisé pour soutenir l’économie casino.

Partenaires locaux. Ils ne sont pas beaucoup cités dans les médias écrits…

A qui appartient le parc de Bukanga Lonzo ?

Entretien avec Ida KAMONJI NASERWA SABANGU, Directrice du Parc de Bukanga Lonzo - Vidéo 01/09/2015

Tous les articles consacrés aux « Parcs Agro-Industriels »